Derrière la façade … L’inceste

Dans notre société, les violences sexuelles subies par les enfants et les adolescents demeurent un sujet totalement occulté et pour certains, ignoré. « Derrière la façade… L’inceste » suit le parcours d’Emilie, Anna et Eddy, victimes d’inceste depuis leur enfance jusqu’à l’âge adulte. 3 histoires différentes et pourtant similaires qui racontent les violences d’un père, d’une mère, d’un oncle, d’autres membres de la famille qui, par leur silence et/ou leur déni, contribuent à maintenir les victimes dans le secret. Se greffent à ces récits, des témoignages : amis, avocat, policier, médecin, employeur qui ont accompagné le chemin d’Emilie, Anna et Eddy.

L’inceste reste aujourd’hui un sujet peu évoqué et occulté par la loi du silence. Impensable et surtout impensé, les violences intrafamiliales se révèlent être beaucoup plus fréquentes qu’on ne croit. Elle constitue un crime spécifique contre l’enfance dont les conséquences psycho-traumatiques pour la victime sont souvent extrêmement lourdes et invalidantes à court, moyen et long terme.
Certaines victimes arrivent à dévoiler les maltraitances subies, et ce bien souvent tardivement. L’emprise de(s) l’agresseur-e(s) et de la famille dans son ensemble, les menaces et le poids du traumatisme, la culpabilité et la honte viennent sceller pour de très longues années le poids du secret dans lequel les victimes sont enfermées. Lorsque les victimes d’inceste osent dévoiler les violences et les maltraitances subies, elles sont ostracisées par leur famille et par la société.

Si la Belgique est un des rares pays au monde où les crimes sexuels contre les enfants sont devenus imprescriptibles, c’est grâce à l’engagement et le courage de ces personnes qui ont osé témoigner et dénoncer les violences subies.

Une réalisation de Clara asbl en partenariat avec SOS Inceste Belgique asbl – Durée : 78

Ce film est disponible gratuitement pour toute projection-débat / Infos & contact : jp.delobel@clara.be

Edito Télémoustique 13/06/2022

Les commentaires sont clos.