Si tous les Anthony du monde …

 Si tous les Anthony du monde … (quand le citoyen rencontre le migrant)

Depuis l’été 2018, des personnes migrantes sont basés près de l’aire d’autoroute de Spy. Elles « logent » dans des conditions très précaires dans un bois à 100 mètres de l’E42 et essaient quotidiennement de rejoindre l’Angleterre via Calais dans des camions qui stationnent sur l’aire de repos. La même situation se passe également du côté de Rochefort, Gembloux et la Bruyère.

La plupart sont des jeunes hommes mineurs ou de moins de 25 ans et quelques jeunes filles – certaines enceintes – ayant fui l’Erythrée, le Soudan, l’Ethiopie, la Somalie, la Syrie, l’Afghanistan, essentiellement à cause de l’extrême violence de la dictature ou de la guerre, mais également pour de multiples autres raisons : un service « militaire » obligatoire (sans limite de temps), pour des raisons économiques, d’orientation sexuelle, religieuse, pour un avenir « meilleur

A Spy, le Collectif citoyen S13 accueille durant la journée ces migrants. Anthony est actif au sein de ce collectif. Il est sorti de sa zone de confort et a vaincu ses craintes en allant au-devant des migrants pour leur offrir son aide.

Anthony le dit lui-même : les migrants ont changé sa vie. Pauline et Christine à Rochefort, Clémence et Augustin à Gembloux, Claudine à La Bruyère le disent également : les migrants ont changé leur vie.

Durée : 27′ – Disponible gratuitement pour toute projection-débat. Contact : jp.delobel@clara.be

Une réalisation de Clara asbl en partenariat avec le GABS.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *